Les pièges du TOEFL pour étudier aux États-Unis

Il y a une semaine, je vous proposais Tout à propos du TOEFL pour étudier aux États-Unis que vous pourriez relire pour mieux comprendre la partie que j’aborde maintenant : Les subtilités, les petits pièges, les points d’attention de ce test d’anglais.

La bête noire du TOEFL ?

Quand vous entendez parler du TOEFL, pensez à la section ‘listening’. Selon moi, c’est cette section qui représente le TOEFL. Si nous restons dans le contexte togolais, la section sur le ‘listening’ est la section qui pose beaucoup de problèmes aux candidats.

Même avec une licence au département d’Anglais à l’université de Lomé ou Kara, vous pouvez vous incliner devant cette section. La raison est toute simple : nous ne faisons pas d’examens de l’écoute dans nos écoles et même à l’université ; ce qui fait que nous négligeons cette notion.

A cette étape du test, nous devons écouter des enregistrements courts et longs qui sont des conversations, des discussions et des cours d’université. Cette phase dure une vingtaine de minutes et présente quelques défis non-négligeables.

Voici quelques-unes des difficultés à relever :

  • L’accent

Le TOEFL est avant tout une question d’accent américain. Pour les natifs américains, le ‘listening’ n’est pas du tout le plus difficile au TOEFL puisqu’ils maîtrisent l’accent. Pour les non-natifs, c’est un calvaire. Et cette difficulté est encore plus accentuée quand on sait que tous les américains n’ont pas le même accent.

  • La prononciation

Pour ceux qui lisent l’anglais comme ils liraient le français, le TOEFL ne peut pas poser de problème. En fait ce n’est pas la prononciation au sens général au TOEFL qui est la complication, mais la prononciation des non-natifs. Par exemple le mot « castle » est lu sans le ‘t’, puisque ce mot connaît ce que nous appelons en anglais une ‘deletion’, la suppression d’une lettre ou d’un son. Beaucoup de mots en anglais subissent le ‘deletion’. Regardez cette vidéo pour apprendre quelques un de ces mots qui perdent des lettres à la prononciation.

  • L’intonation

L’intonation en anglais n’est pas la même en français, c’est la raison pour laquelle nous encourageons et conseillons nos étudiants à apprendre à parler comme les natifs. Le ‘Up and Down’ de l’intonation en Anglais peut vous empêcher de comprendre correctement un américain et les enregistrements du TOEFL. Il faut donc s’y familiariser du mieux possible.

  • La liaison

Tout comme en français, la liaison est une notion de base en anglais. La formation en anglais dans les écoles locales peut ne met pas un accent particulier sur ce point. Du coup, même quand vous avez un bon niveau dans la langue d’Ernest Heminghway, le fait de ne pas faire la liaison fait penser le contraire.

Par exemple, si vous entendez quelqu’un lire ‘les hommes’ sans faire la liaison, vous seriez tentés d’avoir des a priori sur cette personne ou sur son niveau ? Un américain aussi aurait de même des raisons de se perdre si vous omettez de faire la liaison dans une phrase comme ‘dogs and cats’. Et quand la liaison est faite entre trois ou quatre mots, la compréhension devient très compliquée pour les non-natifs.

Dans les exemples comme : [Cats are out ; Paul eats an apple; That is over it ] les trois ou quatre mots sont prononcés à chaque fois comme un seul mot. Ignorer cela ne vous facilitera pas la tâche au TOEFL.  

  • Les ‘Idioms’

L’utilisation des expressions idiomatiques américaines rend la compréhension plus difficile  

Vous devez également savoir que les Américains ne parlent pas toujours comme ils écrivent. C’est pareil pour nous lorsque nous parlons nos langues maternelles. A l’oral nous avons de ces termes et expressions qui ne manquent pas.

Se familiariser avec les mots et expressions que les américains utilisent dans leurs conversations de tous les jours va sans doute vous aider à dompter le ‘listening’ au TOEFL. Le saviez-vous, les Américains sont des ‘well’, ‘great’ ou encore ‘awesome’ people. Juste pour vous dire que ces mots sont utilisés à longueur de journée.

Ce qui est intéressant est qu’en étudiant l’accent américain vous vous améliorez, non seulement en écoute, mais également en expression, parce que vous perfectionnez dans le même temps votre façon de vous exprimer et les examinateurs vous comprennent mieux.

Un élève qui commence cet apprentissage depuis la classe de seconde, par exemple, dispose d’assez de temps pour s’y préparer et pourra obtenir un bon score au TOEFL, le moment venu, sans y sacrifier des heures au lycée.

C’est davantage conseillé pour ne pas perdre des années en voulant se faire former après le Baccalauréat quand nous savons que seulement quelques jours séparent l’examen du Baccalauréat au Togo de la rentrée académique aux États-Unis. C’est clair, vous n’aurez pas assez de temps pour suivre la formation, passer le test, obtenir les résultats, finaliser le processus d’admission et débuter les cours dans votre nouvelle université.

Que cela soit dans le ‘Reading Comprehension’, le ‘Listening’, le ‘Speaking’ ou le ‘Writing’, il existe de petites astuces et des secrets, qui forcement nous aident à mieux comprendre l’accent et l’anglais américains et passer le TOEFL avec brio. Parce le ‘Listening’ demeure l’enfer des candidats et des Togolais, chez nous à Community Language Center – Togo, nous avons fait de l’accent américain notre accent de prédilection.

Les ELF (English Language Fellows) qui sont des Américains experts de la langue anglaise et des Volontaires du Corps de la Paix enseignants d’anglais. Ils sont des partenaires que le département d’État américain envoie dans les pays partenaires comme le Togo, pour soutenir la formation en anglais et démystifier l’anglais américain. C’est l’exemple de Howard Johnson qui nous parle dans la vidéo ci-dessus d’une activité qu’il utilise énormément pour enseigner l’anglais.

Maintenant que vous avez les informations essentielles, ne vous laissez pas surprendre par la ‘tour Eiffel’, pardon la tour TOEFL !

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Root

Great article. Next time can you talk about where we can take the exam in togo ?

Articles liés

1
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x