Vous pourriez participer au Programme de leadership pour les visiteurs étrangers

Ce 9 décembre, le Programme de leadership pour les visiteurs étrangers (IVLP) fête 80 ans d’échanges culturels entre les États-Unis et de futures élites du monde entier. L’ancien Premier ministre britannique Tony Blair prononcera en cette occasion un discours lors d’un événement de clôture*.

Tout au long de l’année 2020 à travers la célébration « Faces of Exchange », le Département d’État met en vedette 80 anciens participants, dont certains sont connus mondialement et d’autres qui œuvrent au niveau local dans leur collectivité, comme Adzoavi Tatey du Togo mise en vedette même hors du pays.

« Le principe fondamental de l’IVLP est de nouer des relations », a déclaré Anne Grimes*, la directrice du Bureau des visiteurs étrangers, le 9 novembre. « Notre objectif est de présenter l’Amérique sous un jour très personnel. »

Créé en 1940, IVLP offre l’opportunité aux leaders émergents du monde entier de se rendre aux États-Unis pour approfondir leurs connaissances de la société et des institutions américaines. Le père Aurelio Espinosa, venu d’Equateur, a été le premier visiteur de l’IVLP qui portait alors un autre nom : l’Hemisphere Leaders Program. Depuis, ce programme a accueilli plus de 225 000 visiteurs étrangers.

La secrétaire d’État adjointe Marie Royce accueille la communauté diplomatique au coup d’envoi de la célébration du 80e anniversaire du Programme de leadership pour les visiteurs étrangers au musée national de la diplomatie américaine à Washington, en janvier dernier. (Département d’État)

Au Togo le programme a démarré en 1958 avec la participation de quelques noms célèbres de regrettée mémoire comme l’immense Paul AHYI, grand artiste et auteur du drapeau togolais qui y est allé en 1968. Nous noterons aussi Marie Madoé Sivomey la première femme à devenir maire au Togo et qui a participé au prestigieux programme du Département d’État en 1972.

Certains de ces anciens participants ont poursuivi une carrière politique de haut niveau. Plus d’un demi-millier d’entre eux sont ou ont été chefs d’État ou de gouvernement. Au Togo, nous pouvons entre autres citer le président Faure Gnassingbé, les feus premiers ministres Edem Kodjo et Yawovi Agboyibo, et l’ancien premier ministre Joseph K. Koffigoh.

Le grand Paul Ahyi, un monument de l’histoire du Togo

Hors du Togo, l’ancienne Première ministre britannique Margaret Thatcher* a participé au programme IVLP en 1967. Une vingtaine d’années plus tard, en 1990, installée au 10 Downing Street, elle a évoqué son expérience dans une lettre : « Toute ma visite a été d’une valeur incommensurable. J’ai vu et ressenti la vitalité et la générosité du mode de vie américain, et le souvenir de cette expérience restera à jamais gravé dans ma mémoire. Je serai une amie des États-Unis pour toujours. »

D’autres participants, comme le secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres (1978) et la Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern (2012), sont actuellement en exercice et apportent un changement positif à leurs fonctions.

Peter Masika, fondateur et directeur général de la Tanzania Youth Alliance (TAYOA), a participé à l’IVLP en 2003. Après avoir suivi le programme, M. Masika a lancé une série de services de prévention du VIH en Tanzanie, qui incluait des programmes destinés à diffuser des informations médicales et à développer des compétences techniques de leadership.

Aujourd’hui, l’alliance de M. Masika met en œuvre divers programmes de communication pour promouvoir l’égalité et mettre en contact les jeunes Tanzaniens avec des volontaires d’autres pays.

Au Togo, Rachel Awoussi Boyindjo est membre fondatrice de l’ONG Dimension Humaine qui développe des programmes de droits des femmes et la prise en compte du Genre dans le processus de développement. Elle était elle aussi International Visitor en 2009 pour le programme de démocratie à la base. 

De retour au Togo, elle s’attaque aux pesanteurs socio-culturelles qui fragilisent la promotion des femmes et des jeunes dans la région Centrale. En 2019, elle lance aussi le Réseau des Associations Féminines pour l’Égalité du Genre et l’autopromotion (RAFEGA) qui avec Dimension Humaine coache les femmes dirigeantes associatives à un leadership émergent pouvant contribuer à leur plein épanouissement.

Rachel Boyindjo de Dimension Humaine et RAFEGA

Les jeunes togolais prennent aussi le pouvoir depuis 15 ans dans le cadre de ce programme. André Kangni Afanou dirige le Centre de Documentation et de Formation sur les Droits de l’Homme (CDFDH).

« De ma participation au programme IVLP, j’ai retenu que le développement et la prospérité d’une nation sont induits par plusieurs facteurs dont le respect des droits fondamentaux des citoyens et des institutions libres et indépendantes pour en assurer la garantie ; et un sens du leadership et la capacité des acteurs à dépasser leurs limites pour accomplir de grandes réalisations » déclare-t-il.

Le programme a renforcé l’engagement d’Afanou en faveur des droits humains : « j’ai créé le CDFDH spécialement dédié à former et accompagner des défenseurs des droits de l’Homme à travailler avec professionnalisme et dans une perspective orientée vers le renforcement de la gouvernance et la lutte en faveur des droits civiques. Mais mon plus grand impact peut se mesurer au niveau de la qualité et du nombre de jeunes (plus de 3000) que j’ai pu former et accompagner à occuper valablement des places d’influence dans les sphères de décisions notamment dans les institutions de l’État, le secteur privé et dans les institutions internationales. L’association Alternative Leadership Group (ALG) que j’ai créée avec d’autres amis est le cadre dans lequel cet impact a été possible. »

Vous êtes surement l’un des prochains IV. Il suffit de vous faire remarquer au Togo et de manière persistante par votre énergie, votre amour pour le pays, votre passion à vouloir changer le quotidien des togolais dans n’importe quel domaine. Devenez un leader et les USA vous remarqueront et vous offrirons l’occasion d’aller rencontrer d’autres leaders, jeunes et ou femmes du monde lors d’un séjour inoubliable aux USA. En attendant, disons tous joyeux anniversaire au programme IVLP.

André Afanou du CDFDH et ALG

 Source : texte original de Noelani Kirschner titré « Ce programme noue des échanges fructueux avec de futures élites du monde entier” sur ShareAmerica

*en anglais

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Articles liés

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x